Le public pénètre dans une petite yourte joliment décorée et y découvre un parc d’attractions miniature, parcouru par des escargots trouvés la nuit dans les bois, et redéposés après les représentations.

 

Chacun peut rester aussi longtemps qu’il le souhaite ; et quand il sort, une autre personne peut entrer. Pour le confort des regardants et des regardés (qui est qui ?), la jauge est limitée à douze spectateurs ; et la pièce ne joue que de mars à octobre pour cause d’hibernation des gastéropodes. Il n’est ainsi plus question de domination et de fouet, mais de bienveillance, de réconciliation avec les animaux. On y découvre un trapèze, des montagnes russes, une planche à clous… Trois garçons de piste font tourner les manèges, arrosent et nourrissent leurs bêtes. Et les racontent, au moyen d’histoires vraies, et d’autres qui auraient pu l’être. Clin d’œil à la polémique autour des animaux sauvages sous les chapiteaux traditionnels, Slow Park est une invitation à la contemplation et à la lenteur.

Distribution

Interprètes : Erwann Cadoret, Julien le Vu, David Gervais

 

Production

Coproduction : Festival « Les Tombées de la Nuit », Rennes (35), La Quincaillerie, Poullaouen(29)

Soutien : Festival « Tant qu’il y aura des Mouettes », compagnie Galapiat Cirque
(Langueux, 22), Le Logelloù, Philippe Ollivier et Camille Simon (Penvénan, 22)
, Les Beilges marron associés, Taulé (29), Les Oeils (Nouvoitou, 35)

RéserverVenir en covoiturage

Dates et horaires

Lieu ? Durée ?

  • Durée Entre 5 minutes et autant de temps que vous voulez (entresort)

Tarif

Festival Après le Dégel

En images

À voir également