Cie C.Loy – Cécile Loyer

Dans les années 1930, aux États- Unis, l’augmentation rapide du nombre d’automobiles entraîna la construction de nombreuses stations-service, où les automobilistes, qu’il fallait fidéliser, recevaient en cadeau des cartes routières. Chaque compagnie pétrolière imprimait ses propres cartes. Pour s’assurer qu’elles ne soient copiées, chaque cartographe y inscrivait de fausses villes, inventées !

 

La chorégraphe Cécile Loyer raconte cette histoire à son fils et le garçon associe ces « villes de papier » aux campements de réfugiés observés le long du canal de l’Ourcq à Paris, avant de se rétracter : « Non ! c’est pas ça… eux, ils sont là pour de vrai, mais ils ne sont pas écrits sur la carte ». Ces Villes de papier, celles qui n’ont aucune place sur nos cartes tandis que les populations qui les habitent sont invisibles, coincées entre nos routes, nos maisons et nos frontières, prolongent le travail de la compagnie C.LOY autour des questions de migration, de déplacement de populations, de partage et d’hospitalité.

Distribution

Chorégraphie : Cécile Loyer
Assistant à la chorégraphie : Éric Domeneghetty
Avec Sonia Delbost-Henry, Steven Hervouet, Mai Ishiwata, Karim Sylla
Lumière : Coralie Pacreau
Musique : Sylvain Chauveau
Plasticien : Barbu Bejan

Production

Production : C.LOY
Coproduction : Équinoxe — Scène Nationale de Châteauroux, Centre chorégraphique national de Tours

La Compagnie C.LOY est conventionnée avec la Direction régionale des affaires culturelles et la Région Centre-Val de Loire.

RéserverVenir en covoiturage

Dates et horaires

Lieu ? Durée ?

Tarifs

Artistes & exils…

Compagnie associée au projet Archipel pour les élèves de collège et lycée, Cécile Loyer est artiste associée à Équinoxe – Scène nationale de Châteauroux.

Première

Autour du spectacle

  • Exposition en permanence

    Regarde-moi

    Cinq portraits et une frise géants commandés à six artistes traversés par l'exila, pour donner forme à des visages en noir et blanc, prêts à affronter les regards.
    Oeuvres de Lina Aljijakli (Syrie), Hahmoud Halabi (Liban), Omar Ibrahim (Syrie), Kubra Khademi (Afghanistan), Kouka Ntadi (France), Aura Mirshekari (Iran).

    du lundi 10 au dimanche 16 janvier

    Équinoxe - Le Parvis

  • Projection en présence du réalisateur Samer Salameh

    194, nous enfants du camp

    Contraint de rejoindre l'armée de libération de la Palestine un mois avant le soulèvement syrien, Samer Salameh décide de documenter les espoirs, les luttes et les pertes. Tourné au moyen de caméras au poing, de caméras espionnes et de smartphones, ce film documentaire retrace le parcours de cinq personnalités du camp Yarmouk. Un précieux témoignage de ce qu'était le plus grand camp palestinien do Moyen-Orient.

    Lun. 10 jan. 2022 · 20h30

    Équinoxe – Le Cinéma Apollo

À voir également