Cie Fêtes Galantes – Béatrice Massin

Ce Requiem s’inspire de la vision joyeuse de la mort colorée et dansante des rues mexicaines, qui se retrouve dans la musique lumineuse du mythique Requiem de Mozart, axe central de cette création. Son interprétation désacralise la partition et lui invente un postlude revitalisant : une Danse d’Arturo Marquez, emplie de musique populaire mexicaine.

La composition chorégraphique varie de l’intime au choral, de la douceur teintée d’attente à la présence stimulante et rythmée des 12 danseurs. Avec une scénographie et des costumes baignés de couleurs toniques. Béatrice Massin nous a habitués à ses grandes formes chorégraphiques autour du danser ensemble. Musicienne de l’espace et compositrice des corps, elle nous a séduits par la finesse de son écriture contemporaine dans Mass b vu à Équinoxe. Requiem – la mort joyeuse continue à décliner les fondamentaux de la danse baroque pour en explorer les multiples détournements. Une célébration joyeuse !

Distribution

Conception et chorégraphie : Béatrice Massin.
Avec : Mathieu Calmelet, Rémi Gérard, Marion Jousseaume, Mylène Lamugnière, Léa Lansade, Philippe Lebhar, Clément Lecigne, Claire Malchrowicz, Enzo Pauchet, Lucas Réal, Damien Sengulen, Nicola Vacca.
Musique :
Requiem Mozart : MusicÆterna/The new Siberian Singers
Direction : Teodor Currentzis.
Danzon
no 2 Arturo Marquez : Orquestra Sinfonica Simon Bolivar – Direction : Gustavo Dudamel.
Costumes : Olivier Bériot.
Création lumière : Emmanuelle Stäuble.
Vidéo : Yann Philippe.
Création sonore : Emmanuel Nappey.
Régie lumière et générale : Thierry Charlier.
Assistante chorégraphe : Maud Pizon.

Production

(Production en cours) Fêtes galantes. Scène nationale de Saint-Quentin-en-Yvelines, Points communs, Nouvelle Scène nationale de Cergy-Pontoise/Val d’Oise, La Filature, Scène nationale de Mulhouse, Cité musicale de Metz, Équinoxe, Scène nationale de Châteauroux, Le Grand R, Scène nationale de La Roche-sur-Yon, Le Quartz, Scène nationale de Brest, Le Théâtre Scène nationale de Saint-Nazaire, Le Théâtre Scène nationale de Mâcon, L’Azimut – Antony & Châtenay-Malabry, CCN/Ballet de l’Opéra national du Rhin. Avec le soutien de l’Atelier de Paris – CDCN, du Centre national de la Danse – CND, de la Briqueterie – CDCN. Fêtes galantes est subventionnée par le ministère de la Culture-DRAC Île de France au titre de l’Aide aux compagnies conventionnées, la Région Île de France pour l’Aide à la permanence artistique et culturelle et par le Département du Val-de-Marne pour l’Aide au fonctionnement. Elle bénéficie du soutien de la ville d’Alfortville.

RéserverVenir en covoiturage

Dates et horaires

Lieu ? Durée ?

Tarifs

Autour du spectacle

  • Rencontre

    avec l’équipe artistique à l’issue de la représentation