Cécile Loyer

Chorégraphe, danseuse

Cécile est toujours en tournée avec son spectacle jeune public Villes de papier. Nous coproduisons sa prochaine création 2023-2024 Frappez fort, et l’accueillons au festival Après le dégel le 8 avril 2023 avec la performance
Et donc !, en plus de soutenir le festival En pratiques, à Vatan.

 

Hugues Duchêne

Metteur en scène, auteur, comédien

Hugues Duchêne vient d’achever sa saga politique Je m’en vais mais l’État demeure, et réfléchit à une création autour de la musique classique et des musiciens cette fois-ci.
Nous accueillerons en carte blanche cette saison le 17 octobre à Équinoxe – Le Cinéma Apollo son court-métrage que nous avons coproduit :
Gros titre, réalisé par un de ses talentueux comédiens Théo Comby-Lemaitre, et faisons venir sa compagnie

Le Royal Velours pour de l’éducation artistique et culturelle.

 

Wilmer Marquez

Circassien

Nous accueillerons le spectacle Nawak avec sa compagnie Bêstîa les 8 et 9 avril dans le cadre du festival Après le dégel. En termes d’éducation artistique et culturelle, Wilmer animera des ateliers mains à mains et jonglage pour les 15-30 ans et parent-enfant entre le 18 et le 21 avril. Il dirigera la création circassienne en cours avec Paul Molina, notre artiste en développement.

 

Fouad Boussouf

Chorégraphe, directeur du Phare – Centre chorégraphique national du Havre Normandie, artiste associé.

Fouad Boussouf est sur tous les chemins de France, Europe et Maghreb avec les pièces de son répertoire. Nous coproduisons, et accueillons en première française Vïa le 4 mai, sa nouvelle création avec le Ballet du Grand Théâtre de Genève. Fouad accueillera Paul Molina, notre artiste en développement, au Havre.

Romain Bassenne

Photographe

Romain Bassenne sillonne cette saison les routes de l’Indre à la recherche des mythologies locales. Il croise dans sa quête mystique une coupeuse de feu, des racontars de jeteurs de sorts, une vierge rose en pleine forêt, deux princes engloutis par un étang, des clous inquiétants fichés dans une plante, un loup enragé multi-meurtrier, un sourcier débonnaire, un nid secret de chauve-souris, un artiste envoûté, un prêtre exorciste, des flux magnétiques… Et nous livre une série d’images rendant compte de toute la vitalité de ce monde discret, taiseux, protégé, des mythes et légendes berrichons.

 

Ce travail est présenté dans les premières pages
de la brochure, et tout au long de la saison à Équinoxe – La Grande salle.

paul molina

Freestyler, artiste en développement.

Pour la première fois, votre Scène nationale prend sous son aile tout au long de l’année un jeune artiste pour l’aider à développer son fort potentiel. Comme Monsieur Jourdain qui fait de la prose sans le savoir, le Castelroussin Paul Molina est un artiste qui s’ignorait quelque peu. Son football freestyle pourrait s’apparenter au jonglage dans son rapport au corps et à l’agrès, et n’est pas sans lien avec l’art chorégraphique. La dynamique de cette discipline nouvelle, son explosivité et son lien spectaculaire avec le public, et notamment un public de jeunes adultes ou adolescents, ne pouvait que séduire Équinoxe. Ainsi nous allons l’accompagner fortement vers une possible professionnalisation, par le biais de résidences avec nos artistes associés et complices. Paul va ainsi créer deux formes courtes, destinées à l’espace public mais adaptables en salles, l’une avec Wilmer Marquez (une forme assez acrobatique qui mettra en valeur les potentialités physiques du freestyle) et l’autre avec Mélodie Joinville (à qui reviendra la création d’une forme plus chorégraphique et personnelle, déjà ébauchée lors du dernier festival Après le dégel). Il appartient à l’équipe d’Équinoxe de produire et diffuser ces deux formes grâce à son réseau (production déléguée). Paul mènera également des projets d’éducation artistique et culturelle, avec des ateliers à destination du tout public, et surtout la Team football freestyle qu’il est officiellement chargé de monter.

joffrey rouleau

Chef de son restaurant Le 32, chef associé

Diplômé d’économie, Joffrey Rouleau s’est reconverti il y a
10 ans dans la cuisine en passant son CAP (à 32 ans !). Après trois expériences dans les cuisines d’établissements castelroussins, il a réalisé son rêve (avec un peu d’avance sur l’âge qu’il s’était fixé) en ouvrant son propre restaurant : Le 32, situé 32 avenue des
Marins, à Châteauroux. Éternel optimiste et grand travailleur, il
a relevé le pari d’ouvrir en plein confinement, le 10 décembre 2020, en faisant de la vente à emporter ; il a vu là l’occasion de nouer un lien de proximité avec ses clients, auxquels il ne peut accorder beaucoup de temps lors d’un service classique. Dans ce restaurant, où le sourire est sur les lèvres de toute l’équipe, est proposée une jolie cuisine française traditionnelle simple et épurée, parfois revisitée, et où s’invitent des influences venues du monde entier (italiennes, asiatiques, marocaines, etc.). Le maître-mot y est « circuit court », avec l’usage de produits locaux. L’île flottante est le dessert toujours à la carte. Et le tiramisu, dessert préféré du chef, s’invite également de temps en temps au menu, mais n’égale pas celui de sa maman ; difficile de reproduire un goût identique à sa madeleine d
e Proust… Équinoxe- Scène nationale de Châteauroux occupe une place particulière dans son cœur, puisque son histoire amoureuse est liée à une sortie dans notre théâtre… Un lieu où on y fait donc de belles rencontres ! Partenaire d’Équinoxe par ailleurs cette année, Joffrey a concocté avec enthousiasme quatre brunches différents, qu’il viendra vous servir avec sa chouette équipe (voir p. 44) tout au long de la saison. Il propose aussi un repas exclusif le dimanche 14 mai à midi, juste avant notre sortie à l’Opéra de Limoges. Gageons qu’il saura également nous concocter quelques petites surprises pour Équinoxe – Le Café !

terminale théâtre

La classe associée

La classe de terminale d’enseignement facultatif théâtre du lycée Jean Giraudoux à Châteauroux est associée à la Scène nationale pour la 3e année. Et si la première saison a été largement perturbée par la crise sanitaire, freinant l’établissement de liens réguliers
entre l’équipe d’Équinoxe et les élèves, la deuxième a permis leur participation active à la saison théâtrale ainsi que la mise en œuvre d’un programme d’animations au cinéma, construit au gré des envies et des opportunités. Les jeunes de la classe associée ont ainsi assisté aux spectacles de leur choix et fait l’expérience de la permanence de soirée, comprenant l’accueil des spectateurs et la rencontre avec les équipes artistiques. Ils se sont investis dans la programmation du cinéma à travers l’organisation d’évènements (soirée Halloween, journée Équinoxe de printemps – avec performance théâtrale « hors du temps » avant la projection de
Interstellar –, soirée Japanime (projections de Your Name et Perfect Blue, avec cosplay et buffet japonais) ; et l’animation d’ateliers pour les enfants (jeux des émotions, couleur et lumière au cinéma, dans le cadre du festival L’argent de poche ; création de systèmes solaires à l’occasion de l’équinoxe). Relais indispensables auprès de la jeunesse castelroussine, les élèves de la classe associée s’affirment comme de véritables ambassadeurs de la Scène nationale, appréciés et reconnus de l’ensemble de l’équipe et du public.